la médiation sinokinétique

la médiation sinokinétique fondée par wilfrid delamer
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 médiation et ostéopathie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gwen



Messages : 71
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: médiation et ostéopathie   Mar 6 Mar - 12:02

Bonjour à tous,

j'ai une question concernant la différence entre la pratique d'un masseur-kiné faisant de la médiation sinokinétique et celle d'un ostéopathie.
Que répondez vous aux patients lorsqu'ils vous posent cette question?

Merci
Gwen
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 159
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: réponse   Jeu 8 Mar - 17:17

la médiation sinokinétique peut très bien être complémentaire à l'ostéopathie. cependant, elle est loin des raisonnements ostéopathiques. L'ostéopathie repose sur l'étude de l'anatomie et entre autres un postulat: "la structure gouverne la fonction".
Même si je respecte ces principes, la médiation sinokinétique repose sur d'autres postulats; l'étude du tonus de façon neurologique centrale et non anatomique.
"le cerveau ne connait pas le muscle mais le mouvement". Ainsi, le médiateur tente de redonner de la fluidité à un mouvement par des appuis extéroceptifs et des stimulations proprioceptives. il cherche à communiquer avec le cerveau afin de réguler des boucles cybernétiques. l'ostéopathe peut agir à ce niveau là mais ce n'est pas la philosophie de base. Tout ceci sans parler de l'impact de la médecine chinoise en MSK.
je comprends que le terme médiation sinokinétique n'est pas porteur commercialement. ce n'est pas sa motivation première.
Le terme "ostéopathie" est restrictif et n'explique pas toute sa potentialité. C'est la performance des ostéopathes dans leur traitement et non le nom qui a permis son essort dans le temps.
Il faut donc que leur compétence soit un modèle pour les médiateurs. Cependant, nous devons respecter leur nom et ne pas chercher à usurper leur titre. nous devons assumer ce nom et ce sera, je l'espère, dans l'avenir un signe de sérieux et de compétences.
si maintenant vous voulez vous former en ostéopathie, je vous y encourage. c'est une très bonne technique avec des gens interressants à écouter. cependant, faites le pour des raisons d'apprentissage et pas pour des raisons commerciales.
Very Happy amicalement wilfrid


Revenir en haut Aller en bas
http://mediation.forumactif.org
Gwen



Messages : 71
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: médiation et ostéopathie   Ven 9 Mar - 11:57


La précision des différents postulats de base des deux techniques est intéressante.

L'idée première de la question était de connaître la différence entre ces deux techniques afin de mieux l'expliquer aux patients à qui j'ai l'occasion de conseiller de faire de l'ostéopathie. Chaque fois leur réaction est: qu'est ce qui me fera de plus? Une fois répondu: il a une vision globale de la personne, travaille en articulaire, je trouvais un peu léger l'argumentation et force était de constater que les résultats étaient positifs dans 7à 8 cas sur 10, et que dans un deuxième temps le travail en médiation étant rendu plus aisé.

Et tant mieux si la question à permis de rebondir sur "la forme" de nos deux métiers.

Bonne journée

Gwen
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 159
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: réponse   Sam 10 Mar - 17:49

Ta réponse est intéressante. Si tu travailles régulièrement avec des ostéopathes avec des résultats bien plus performants, tu devrais t'orienter plus vers l'ostéopathie qui te correspondra peut être mieux. L'ostéopathie est très structurée au niveau des traitements et permet aux thérapeutes qui ont besoin d'un fil conducteur théorique de le suivre de façon claire. si cela est ton cas, tu devrais t'y investir.
Peut être en l'étudiant te rendras tu compte qu'une technique anatomique te convient mieux qu'une technique neurologique.
ce n'est pas une histoire de valeur de techniques mais bien d'affinités de thérapeutes pour certaines façons de travailler. C'est pour cela que nous nous formons car la "panacée" thérapeutique n'existe pas. Personnellement, je n'utilise qu'exceptionnellement les techniques articulaires. je pense que l'on peut relâcher de l'articulaire par des techniques toniques. cependant, cela demande une "écoute" manuelle importante mais enrichissante sensoriellement sur le long terme.
il existe plusieurs voies pour obtenir le même but. A chacun de choisir ce qui lui convient le mieux.
Amicalement
Wilfrid
Revenir en haut Aller en bas
http://mediation.forumactif.org
Gwen



Messages : 71
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: médiation et ostéopathie   Sam 10 Mar - 20:38



Merci pour tes conseils, Wilfrid.

Je sais où je pêche, et je sais aussi que ce n'est pas l'étude de l'ostéopathie qui l'améliorera.
J'ai bien l'intention d'être moins dépendante de ma collègue ostéo, pour cela il est à mon avis nécessaire de se sentir bien dans la technique que l'on pratique, et si c'est le cas de persévérer et d'accepter qu'il faut du temps pour apprendre. "Le savoir faire et le savoir être" ne viennent pas en un jour.

Bon week end.

Gwen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: médiation et ostéopathie   Aujourd'hui à 4:36

Revenir en haut Aller en bas
 
médiation et ostéopathie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ostéopathie
» ostéopathie et biokinergiste
» cinq formes de CCSVI - SEP Ostéopathie
» Ostéopathie et nausées de grossesse
» ostéopathe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la médiation sinokinétique :: praticiens :: Généralités-
Sauter vers: