la médiation sinokinétique

la médiation sinokinétique fondée par wilfrid delamer
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 une tendinose d'achille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mk2003



Messages : 48
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: une tendinose d'achille   Mer 27 Aoû - 2:21

j'ai eu un patient présentant une tendinose achiléenne avec fissure longitudinale (IRM) à la suite d'un marathon des sables. Il exprimait une douleur à la simple marche. Après lui avoir travaillé son méridien de la vessie, celui du rein et le "maître des tendons", il est revenu la semaine suivant avec plus qu'une petite douleur en flexion dorsale maximale et en charge. je lui ai refait une nouvelle séance puis ... je suis parti en vacances et je ne l'ai plus revu.

Auparavant sur un sportif comme cela j'aurais mis en place un programme de travail excentrique pour stimuler la fabrication des fibres tendineuses et réparer ainsi la lésion. Mais je me demande si cela aurait été nécessaire dans un cas comme celui là?

Pour moi avant, la symptomatologie disparaissait avec la réparation de la lésion anatomique; les 2 allaient de paire. Mais là, j'ai un résultat très inattendu, la symptomatolgie avait quasi-disparu alors que la lésion anatomique était encore présente.

Malheureusement, je n'ai pu le tester en condition d'effort (si ce n'est que le patient a fait du vélo en pédalant tranquillement)...
Qu'en pensez-vous? avez vous rencontré une situation comme cela avec un sportif?
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 159
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: observation sur les tendinites   Mer 27 Aoû - 17:37

pour répondre à ton observation, je peux te dire que j'ai constaté la même chose sur les tendinites d'épaule. Deux patients qui ont été diagnostiqué rupture tendineuse complète de la coiffe ont pourtant récupéré au niveau fonctionnel et douloureux.
je n'ai pas d'explications hormis les extraordinaires possibilités de compensations du corps humain. au vu du diagnostic, il était difficile d'obtenir une récupération aussi spectaculaire par les protocoles classiques.
cependant, les deux ne sont pas incompatibles mais complémentaires; le plus important, c'est la revascularisation du tendon, après peu importe le moyen et la technique.
d'autres confrères m'ont rapportés le même type de résultats sur leur patient;
c'est interressant.
prochainement, je mettrai en place des formulaires à remplir en ligne pour engranger vos expériences thérapeutiques et essayer d'en tirer quelque chose au niveau statistique.
mais une chose à la fois... le plus important, c'est que nous observions tous les mêmes choses. je suis super content que vous pratiquiez avec cet enthousiasme.
amicalement
wilfrid Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://mediation.forumactif.org
Gwen



Messages : 71
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: une tendinose d'achille   Dim 25 Sep - 9:14

Bonjour à tous,


elle est très interessante ton observation "Mk 2003", en tout cas elle me parle.
je reviens du séminaire des techniques avancées et retourne sur tous les messages du forum pour voir si ce qui me semblait incompréhensible avant l'était maintenant.

Et ton message m'éclaire, je suis comme Toi tu l'étais avant à penser qu'une lésion anatomique nécessitait une réponse par des protocoles kiné classique à savoir par exemple une rupture partielle de coiffe des rotateurs demandait une cicatrisation avec un travail du pendulaire, du renforcement des abaisseurs si l'origine en était un conflit sous acromial.
Dans le même temps ces techniques ne me semblaient que palier à un déséquilibre qui allait très certainement revenir ( je pense donc que mon "intention" (3ème séminaire) ne devait pas être très bonne puisque ne croyant pas vraiment à son maintien dans le temps, et ne croyant pas non plus en ce que je faisais.

Du coup je m'étais fermé beaucoup de portes, à savoir qu'en médiation je ne pourrais prendre en charge que des lombalgiques ( je fais un raccourci mais c'était à peu près ça).Et pourtant je continuais à faire des séances de médiation avec eux sans "pousser" , c'est à dire très local; du coup j'en arrivais encore à la même conclusion "en médiation non plus je n'y arrive pas").

Je pense aussi que j'avais été calmée par un rhumato, trop curieuse sans doute, j'avais demandé à une patiente que j'avais en soins ( calcification sus épineux)de me faire lire le courrier que le rhumato avait adressé au médecin généraliste, et là je me suis décomposée...il y dénigrait mon travail qu'il résumait (d'après les dires que ma patiente lui avait transmis) en une stimulation de points d'acupuncture et en l'absence du travail classique abaisseurs/pendulaire... En même temps je ne pouvais pas trop la ramener vu que je n'avais pas de bon résultats, mais ce jour là j'ai pris la décision de ne plus prendre en charge les patients qui seraient adressés par ce rhumato. (c'est mon côté buté, susceptible qui ressort...c'est bête j'en conviens mais j'y travaille).
Du coup maintenant les patients qui ont des calcifications tendineuses je les envoie rapidement chez des collègues pour des ondes de choc.

Mon erreur aussi je pense est que je ne faisais un travail global que sur la couche superficielle et restais très local pour les couches articulaires, musculaires et du coup je repartais dans la prise en charge classique, donc je zappais les couches profondes et surtout je repartais dans l'isolement d'un membre par rapport au reste du corps, et pourtant je revendiquais faire des techniques globales!

Donc merci pour ton message qui ouvre le champs d'actions que je m'étais fixé.

Gwen


Revenir en haut Aller en bas
mk2003



Messages : 48
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: une tendinose d'achille   Jeu 6 Oct - 15:38

Bonjour Gwen,

Content que les expériences des uns parlent aux autres.

Comme le souligne Wilfrid, l'important lors d'une lésion est de revasculariser la structure et d'harmoniser toutes les tensions parasites qui pourraient ralentir voire bloquer le déroulement physiologique de la cicatrisation. On ne peut pas accélerer les temps de cicatrisation par contre on peut les optimiser à leur maximum. Ce qui veut dire qu'il faudra quand même un certain délais pour que la strucutre soit réparée et que le sportif puisse reprendre son activité physique.

Néanmois, sur l'aspect de la douleur, des amplitudes de la vie de tous les jours, du confort du patient, on peut être efficace tout de suite. Ca ne joue plus sur les structures anatomiques lésées mais sur la réponse adaptative du corps.

Analytique ou global, il ne faut pas choisir, ces visions sont complémentaires et dépendent de la pathologie du patient (atteinte anatomique ou non), de sa typologie et de son objectif (dans le cas du patient avec sa tendinose, sans la réparation anatomique complète, il ne peut pas reprendre l'entraînement de course à pied).

Voilà Gwen. Je voulais te faire partager l'évolution de ma pensée depuis l'écriture de ce premier message.

Guillaume.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une tendinose d'achille   Aujourd'hui à 23:54

Revenir en haut Aller en bas
 
une tendinose d'achille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BAZAINE Achille - Maréchal
» discussion Achille et DEnis
» Achille
» 13/04 Anniversaires : achille, Agri24, bobby, caroline84210, christel971, damdam, fetard, goudouneche, hersamuel, ianta31, JCD64, lassept, liris82, navarre, patk57, Rom DEFQUON 1, ste-phanie, totof
» Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la médiation sinokinétique :: praticiens :: Généralités-
Sauter vers: